[1] Eucomed, The burden of wounds on EU healthcare systems, EWMA 2009. [2] EPUAP, Patient safety across Europe: the perspective of pressure ulcers, 2017. [3] European Commission, The costs of unsafe care and the cost effectiveness of patient safety programmes in healthcare systems in the EU Member, 2016. [4] OECD, The Economics of Patient Safety: Strengthening a value-based approach to reducing patient harm at national level, 2017. [5] NPUAP, EPUAP, PPPIA International Pressure Ulcer Guidelines, 2014. [6] McInnes, Jammali-Blasi, Bell-Syer, Dumville, Cullum, Support surfaces for pressure ulcer prevention, Cochrane database of systematic reviews, 2008.

Évènements indésirables communs aux établissements de soins et affectant jusqu’à 20% des patients, particulièrement parmi les plus vulnérables [1], les escarres sont considérées comme une lourde charge, à la fois pour la qualité de vie en faisant souffrir inutilement, et pour le budget de la santé [2].

Le coût de la prévention des escarres étant 3,6 fois moindre que celui de leur traitement, leur prévention est une question économique cruciale, la réduction d’une semaine d’hospitalisation représentant une économie potentielle allant jusqu’à 9000 € et 50% à 80% des escarres étant d’origine nosocomiale [3].

Le coût global de la prise en charge de l’escarre peut dépasser 4% des dépenses annuelles de santé d’un pays [4].

Arexan fournit des surfaces de support satisfaisant les besoins de la personne et aidant à réaliser une prévention complète et économiquement efficace de l’escarre sur la base de facteurs cliniques tels que l’immobilité et l’inactivité, la nécessité de la gestion du microclimat et de la réduction du cisaillement, la taille et le poids de la personne, le risque de développement d’escarres [5].

Pour l’ensemble de la gamme de produits Arexan, la redistribution maximale de la pression d’interface et la réduction du cisaillement, la thérapie basse pression et les amplitudes de pression limitées, la conception optimale des surfaces de support et le choix minutieux des matériaux maintiennent la meilleure viabilité tissulaire possible afin d’accroitre la prévention des escarres [6].

-> Voir les produits pour la prévention des escarres :

[1] Eucomed, The burden of wounds on EU healthcare systems, EWMA 2009. [2] NPUAP, EPUAP, PPPIA International Pressure Ulcer Guidelines, 2014.

En Europe la prévalence des escarres est de 2-4 pour 1000 personnes et affecte approximativement 2 millions d’individus, 20% à 25% des lits étant occupés par des porteurs d’escarres [1].

Le temps moyen de guérison des escarres est de 224 jours.

Si l’escarre ne guérit pas en dépit de soins appropriés et complets ou si une lésion tissulaire profonde est suspectée, une des stratégies à considérer de choisir une surface de support ayant de meilleures performances en redistribution des pressions, réduction du cisaillement et gestion du microclimat [2].

La gamme Arexan fournit un environnement de soins spécifiquement étagé pour satisfaire les besoins en traitement par rapport à la pression, le cisaillement, le microclimat, le nombre, la gravité et la localisation des escarres existantes ou à la décharge et à la reperfusion du tissu ischémique et lésé.

Le système exclusif de distribution d’air du matelas à air CliniPro™ permet de dégonfler à la pression zéro n’importe quelle cellule individuellement et, spécifiquement, sous les zones à haut risque et/ou sous les escarres existantes [2].

-> Voir les produits pour le traitement des escarres.

[1] NPUAP, EPUAP, PPPIA International Pressure Ulcer Guidelines, 2014. [2] Cadue, Karolewicz, Tardy, Barrault, Robert, Pourrat, Prevention of hell pressure sores with a foam body-support device, 2008. [3] Donnelly, Winder, Kernohan, Stevenson, An RCT to determine the effect of a heel elevation device in pressure ulcer prevention post-hip fracture, 2011. [4] Romero, Cornejo, Galvez, Llanos, Tobar, Berasain, Arellano, Larrondo, Castro, Extended prone positioning ventilation in severe acute respiratory distress syndrome: a pilot feasibility study, 2009. [5] Huber et al., Popliteal vein compression under general anesthesia, 2009.

Le repositionnement et la mobilisation précoce aident à la prévention et au traitement des escarres en réduisant la durée et l’intensité de la pression aux zones vulnérables. De plus, la mobilisation précoce et le repositionnement contribuent au confort, à l’hygiène, à la dignité et à la capacité fonctionnelle [1].

Même lors de l’utilisation d’une surface redistribuant les pressions, un important point d’intérêt dans la pratique clinique est d’éviter les pressions élevées sous  la proéminence postérieure du talon et sous le tendon d’Achille [2].

Les cellules à air sélectivement dégonflables du matelas CliniPro™, déchargent les points de pression sous les talons (concept des « talons flottants ») [1, 3] et sous les zones à risque en position couchée sur le dos ainsi que sur le visage et le corps en décubitus ventral.

La thérapie de décubitus ventral est utilisée pour améliorer l’échange gazeux pulmonaire et pour réduire le taux de pneumonies sous ventilation assistée chez les personnes gravement malades [4].

Le mode à pression maximale du CliniPro™ aide également au transfert et au repositionnement du patient et le mode en position assise accroît la pression d’air dans les cellules pour faciliter la position assise.

Le matelas à mousse viscoélastique CliniForm™ et le matelas hybride CliniPremium™ ont la capacité de légèrement fléchir le genou (5°) et donc de prévenir la compression de la veine poplitée et le risque élevé de thrombose veineuse profonde [5]. Les deux ont des bords fermes aidant l’auto-centrage et améliorant la stabilité à l’entrée ou à la sortie du lit.

-> Voir les produits pour la mobilisation précoce et le repositionnement : CliniPro™CliniForm™ et CliniPremium™.

[1] Regan, Teasell, Keast, Aubut, Foulon, Mehta, Spinal cord injury rehabilitation evidence, 2010. [2] Rosenthal, Felton, Nastasi, Naliboff, Harker, Navach, Healing of advanced pressure ulcers by a generic total contact seat: 2 randomized comparisons with low air loss bed treatments, 2003. [3] NPUAP, EPUAP, PPPIA International Pressure Ulcer Guidelines, 2014.

Alors que le repositionnement au fauteuil est important dans la réduction des risques de l’immobilité, facilitant l’alimentation et la respiration et favorisant la rééducation et la santé générale, la peau et les tissus mous supportent des pressions élevées, particulièrement dans les zones du coccyx, du sacrum et des ischions [1].

En conséquence, les risques et les bénéfices de la position assise prolongée sont toujours mis en balance avec la santé physique et émotionnelle [2].

Une évaluation complexe par un spécialiste de la posture assise est souvent nécessaire pour prescrire les techniques de positionnement et les horaires appropriés en position assise [3].

D’un autre côté, une position assise et une approche de repositionnement en sécurité entraînent de multiples avantages: respiratoires, digestifs, urologiques, physiologiques et socio-psychologiques, pour n’en mentionner que quelques uns.

Pour les personnes à mobilité réduite assises au fauteuil, le coussin de siège à air dynamique CliniMove™ donne de l’autonomie, une posture assise adéquate, une redistribution des pressions efficaces et la stabilité empêchant le glisser-avant [3].

De fait, les bénéfices de la redirection et de la décharge des pressions ne sont pas compensés par une instabilité et un cisaillement potentiels.

-> Voir les produits pour la mise au fauteuil en sécurité et le repositionnement.

[1] Angelidis, Lidman, Sjöberg, Thorfinn, Pressure alone increases tissue temperature, 2009. [2] Wounds International, International Review, Pressure ulcer prevention: pressure, shear and microclimate in context, 2010. [3] NPUAP, EPUAP, PPPIA International Pressure Ulcer Guidelines, 2014.

La chaleur accroît le métabolisme, provoque la transpiration et diminue la tolérance des tissus à la pression [1].

Toute surface en contact avec la peau, en fonction de sa nature et de son type de housse, peut potentiellement affecter le microclimat [2].

Arexan fournit des surfaces spécialisées permettant l’échange d’air et modifiant le microclimat de la peau en changeant le taux d’évaporation de l’humidité et le taux de dissipation de la chaleur de la peau [3].

L‘utilisation de tissus respirants dans les produits d’Arexan combinée à la circulation d’air entre les cellules et la dissipation thermique réduisent les effets de l’accumulation de la chaleur et de la macération de la peau avec le matelas à air CliniPro™ ou le coussin de siège à air dynamique CliniMove™, tandis que les plots en mousse et la structure à cellules ouvertes de la mousse à mémoire de forme du matelas hybride CliniPremium™ ou du matelas à mousse viscoélastique CliiniForm™ contribuent au microclimat de la peau.

-> Voir les produits pour la réduction de la macération de la peau : CliniPro™, CliniMove™, CliniPremium™ et CliniForm™.

[1] Dallam, Smyth, Jackson, Krinsky, O’Dell, Rooney, Badillo, Amella, Ferrara, Freeman, Pressure ulcer pain: assessment and quantification, 1995. [2] Szor, Bourguignon, Description of pressure ulcer pain at rest and at dressing change, 1999. [3] Bale, Dealey, Defloor, Hopkins, Worboys, The experience of living with a pressure ulcer, 2006. [4] Spilsbury, Nelson, Cullum, Iglesias, Nixon, Mason, Pressure ulcers and their treatment and effects on quality of life, 2007. [5] Alvarez, Meehan, Ennis, Thomas, Ferris, Kennedy, Rogers, Bradley, Baker, Fernandez-Obregon, Rodeheaver Chronic wounds: palliative management for the frail population, 2002. [6] Peterson, Schwab, McCutcheon, van Oostrom, Gravenstein, Caruso, Effects of elevating the head of bed in volunteers, 2008. [7] Rithalia, Pressure sores: which foam mattress and why? 1996. [8] NPUAP, EPUAP, PPPIA International Pressure Ulcer Guidelines, 2014.

Les escarres font souffrir en permanence, même au repos [1, 2, 3, 4].

La gestion de la douleur implique le repositionnement, y compris chez les personnes en soins palliatifs, et, dans le cas des ulcères chroniques, la contribution de divers professionnels de la santé [5].

Arexan accorde une grande importance au bien-être et à la dignité de la personne ainsi qu’à la gestion de la douleur.

La thérapie basse pression du matelas à air CliniPro™ accroît le confort en réduisant la pression d’interface et en utilisant des tissus à faible friction. Sa conception spécifique articulée utilisant des soufflets empêche que la peau et la surface de support soient excessivement trainées et étirées l’une contre l’autre quand les sections du lit sont relevées. La douleur de la friction et du cisaillement est ainsi réduite [6].

La construction à plots en mousse à mémoire de forme ainsi que les découpes inférieures du matelas hybride CliniPremium™ et du matelas à mousse viscoélastique CliniForm™ augmentent aussi le confort et limitent la douleur résultant du cisaillement et de la friction [7].

Le coussin de siège à air dynamique CliniMove™ aide à améliorer le confort et prévenir les conséquences des désordres posturaux, y compris les points de pression douloureux [8].

-> Voir les produits pour le soulagement de la douleur : CliniPro™CliniMove™CliniPremium™ et CliniForm™.